2016-Static2

BND1-GLOBAL-1

Paul Kunigis

L'univers de Paul...

L'univers de Paul, c'est toute une ruelle pleine de vie, d'amour, de tendresse et de « bien vivre ».

Paul Kunigis est bien plus qu’un auteur-compositeur, un poète… Il est un véritable humaniste. Fin gastronome, esthète et amoureux conscient du monde, Paul voit la vie comme beaucoup d’artistes la voient… Il la voit comme une œuvre d’art qu’il ne faut en aucun cas perdre de vue et qu’il convient d’enraciner profondément dans son cœur.  Alors… voulez-vous nous rejoindre dans cette ruelle ? Enregistrez-vous comme membre du site de Paul Kunigis et vous pourrez accéder à un contenu surprenant, original et personnalisé en tant que membre privilégié…


« On ne vieillit pas, on grandit… »

Plusieurs années se sont écoulées depuis la sortie de l’album Exodus. Lorsque le moment est venu d’enregistrer son nouvel opus, Paul Kunigis fut frappé par ce temps qui n’est plus, par tout le mouvement qu’il y a eu dans sa vie, dans son environnement immédiat, sa ville, son pays et partout ailleurs, à petite et à grande échelle. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et ce sont ses observations liées au temps qui passe de plus en plus vite qui ont inspiré Paul dans ses nouvelles compositions : moments d’amour, de bonheur, de soucis, de chagrin ou d’espoir, les changements et tous ces autres instants du quotidien. Ainsi, les dix chansons de l’album 1 moment!suggèrent, à la manière de Paul Kunigis, que ça vaut la peine de prendre un moment… Un simple moment. Le temps ne s’arrêtera pas, mais ça fera du bien! Paul Kunigis est né en Pologne en 1953 d’un père militaire – plusieurs fois décoré, il était l’un des rares officiers juifs de l’armée polonaise – et d’une mère catholique. La grande instabilité politique obligea la famille à quitter le pays pour s’installer en Israël en 1956. Afin de préserver l’héritage polonais, les enfants sont inscrits à l’école française catholique à Jaffa.

C’est dans ce contexte si singulier que Paul Kunigis érige les fondations de sa musique : il grandit en Israël, entouré d’une mère catholique et d’un père juif, et fréquente l’école française située dans une ville arabe! Dès lors, il est aussi fasciné que respectueux et curieux de découvrir toutes les musiques qui coexistent autour de lui; un mélange de l’Occident et de l’Orient, de l’Europe centrale et de l’Afrique du Nord, aux accents de country, de blues et de jazz. Cette extraordinaire variété de cultures, de traditions, de religions, de langues et de mets a joué un rôle de premier plan dans son évolution à titre d’auteur-compositeur et de pianiste. Installé au Canada depuis 1972, il décide un jour d’opter pour la passion de sa vie, c’est-à-dire la musique. Il fait la tournée des pianos-bars, où il performe en échange d’un repas et de quelques verres. Émergent alors toutes les influences musicales qu’il porte en lui. Il forme le groupe Jeszcze Raz qui signifie « Encore une fois » – on prononce yes tché raz – et en 1997, l’album Pamietam (« Je me souviens ») voit le jour. Les critiques sont excellentes et les amateurs de musique du monde sont ravis. La formation se produit dans des salles de plus en plus grandes et on la qualifie de l’une des plus hot en ville! Pour l’album suivant, Paul fait appel aux services d’Yves Desrosiers, qui a travaillé avec Jean Leloup, Lhasa, Sarah M. et bien d’autres, et qui suggère Audiogram comme compagnie de disques. Balagane, qui signifie en polonais et en hébreu « Bordel » dans le sens de chaos, est lancé en 2002. Proposant un métissage de chansons en polonais, hébreu, arabe et français, il reçoit des critiques exceptionnelles tant et si bien qu’il rafle le Juno du Meilleur album de musique du monde au Canada en 2003. Jeszcze Raz présente des spectacles partout au Québec de même qu’à Toronto, Vancouver, Moncton, Varsovie, Cracovie ainsi qu’à de nombreux festivals internationaux. Fréquemment convié à participer à des émissions spéciales pour la télévision et la radio, le groupe a présenté l’intégral de son spectacle en direct à la radio de Radio-Canada et sur les ondes de Radio Cracovie.

La chanson Czarna Kawa(« Café noir ») est incluse dans la compilation de l’American World Rhythms Review Album alors que Shequette (« Silence ») a été choisie à titre de meilleure chanson de Polish Minimax First Compilation. En 2003, Paul signe la musique du film La pension des étranges réalisé par Stella Goulet. L’année suivante, l’album 2 univers voit le jour. Il y propose, en parallèle, la trame sonore remaniée du film ainsi que des chansons remixées et remasterisées de l’album Pamietam. En 2005, il est invité par les champions du monde canadiens de patinage artistique à composer la musique de la routine qu’ils présenteront aux Jeux olympiques de Turin. La même année, il reçoit la Croix d’Argent du Mérite du gouvernement polonais.

À l’automne 2005, Paul retourne en studio enregistrer un nouvel album réalisé par Carl Bastien, « le chimiste du son », qui a notamment travaillé avec Daniel Bélanger, Ariane Moffatt et Dumas. Il sent alors le besoin de créer sous son propre nom et, avec l’accord de ses musiciens et d’Audiogram, il met fin à l’aventure Jeszcze Raz. L’album Exodus est lancé en mai 2006 et, une fois encore, les critiques encensent l’auteur-compositeur-interprète : « Jeszcze Raz is dead, long live Paul Kunigis. » écrivait Ralph Boncy dans le journal Voir. Le disque se retrouve même en nomination pour le Félix de l’Album de l’année – musique du monde! Paul Kunigis entame ensuite une tournée de spectacles aux quatre coins du Québec avec ses musiciens, mais offre aussi des concerts solos très prisés par ses fans.

En 2007, dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal, Paul présente un spectacle sur la scène principale devant 20 000 spectateurs en délire. Plus tard, la même année, il compose la musique d’un spectacle de marionnettes destiné aux enfants. En 2008, Paul conçoit un spectacle hybride et unique intitulé Instantané réunissant des auteurs, compositeurs, interprètes, réalisateurs et musiciens de tous horizons qu’il présente en exclusivité aux Francofolies de Montréal. Sur scène, il était entouré d’Yves Lambert (La Bottine souriante, Le Bébert Orchestra), Carl Bastien (réalisateur et leader de The Stone County Players), Vander (Les Colocs, Bass ma Boom Sound System), Bruno Rouyère (leader de Malade Mantra), François Lalonde (Lhasa, Jean Leloup et réalisateur), José Major (Jérôme Minière), Caroline Meunier (accordéoniste de Jeszcze Raz) et Tommy (violoniste du Bébert Orchestra). Un spectacle à l’image de Montréal et de sa diversité musicale. Il réalise et compose la musique de l’album jeunesse Wapiti, lancé en mai 2009 sur étiquette La montagne secrète. Récompensé à plusieurs reprises, ce disque propose un abécédaire musical sur des textes de Christiane Duchesne, auteure jeunesse de renom.

Au printemps 2012 était lancée la version anglaise W is for Wapiti que Paul a traduite, adaptée et réalisée. Par ailleurs, il travaille à la conception d’un spectacle musical créé pour et par des jeunes, intitulé Ma ruelle c’est la plus belle. Sa collaboratrice Christiane Duchesne en signe le texte et Véronique Marcotte, la scénarisation. Cet événement unique verra le jour à l’automne 2013.

En 2012, Paul Kunigis est heureux de se joindre à l’équipe d’Avalanche, sa toute nouvelle maison de disque qui lancera 1 moment!. Sur cet album, Paul retrouve François Lalonde, un complice de longue date avec qui il a notamment enregistré Balagane, et lui confie la réalisation de 1 moment!. Entouré de ses fidèles musiciens Jean-Denis Levasseur et Carmen Piculeata - du groupe Jeszcze Raz -, Paul y invite également de nouveaux collaborateurs comme Stéphane Tellier et Jacques Kuba-Séguin (révélation Jazz Radio-Canada 2012). L’album 1 moment!sera lancé en février 2013.